image d'un vieil appareil photo

Petite histoire de la photographie en quelques étapes clés

Fanny Bizouard Non classé Leave a Comment

La photographie a révolutionné le monde de l’image. Ce procédé novateur a en effet remplacé les traditionnels dessins et tableaux qui immortalisaient les événements et les personnes. Mais connaissez-vous l’histoire de la photographie ? On vous en dévoile les coulisses !

Le sténopé : IVe siècle avant J.-C.

Vous le savez certainement, la photographie nécessite une chambre noire (camera obscura). Cet instrument optique permet de projeter la lumière sur une surface plane. Pour faire simple, il donne une vue en 2D d’une image en 3D.

Figurez-vous que les premières traces de sténopé (un dérivé simpliste de la camera obscura) remontent au IVe siècle avant J.-C. ! Des ouvrages d’Aristote et d’un philosophe chinois expliquent son fonctionnement : cette boîte comporte un petit trou faisant office d’objectif et projetant l’image inversée sur la paroi opposée (« écran »).

La chambre noire avec lentille et diaphragme : XVIe siècle

Dès 1514, Léonard de Vinci a imaginé de fixer une image sur une feuille grâce à une camera obscura. Ce principe fut d’abord appliqué à la topographie.

En 1568, Daniele Barbaro améliora la chambre noire, en ajoutant une lentille. Celle-ci apporta plus de netteté et de luminosité à la projection. En complément, Christoph Scheiner fixa un diaphragme et un miroir penché à 45 degrés. Ils créèrent ainsi l’ancêtre de l’appareil photo reflex, tel qu’on le connaît.

Malheureusement, ces inventions étant considérées comme de la sorcellerie, il fallut attendre encore un peu avant que la photographie apparaisse vraiment.

Le fixateur de photographie : XIVe siècle

Pour figer la lumière et créer une photographie, on remplaça l’écran de la chambre noire par une surface photosensible et on développa un fixateur. Le chlorure d’argent noircissant sous l’effet de la lumière, Thomas Wedgwood tenta en 1802 de figer des images sur du papier imbibé de nitrate d’argent. Fixation prometteuse, mais éphémère.

Finalement, John Herschel retint l’hyposulfite de sodium, extrait du nitrate d’argent, en 1819. Ce produit permet une fixation fiable et durable de l’image sur du papier. Il est d’ailleurs encore utilisé comme fixateur pour les photographies argentiques !

La première photographie argentique : 1827

En 1827, Nicéphore Niépce immortalisa la toute première photographie permanente (« Point de vue du Gras »), en étalant du bitume de Judée sur une plaque d’argent. Cette photo de sa maison mesure 16,2 sur 20,3 centimètres. Si vous souhaitez la voir, elle est exposée à l’université d’Austin au Texas !Point de vue du gras, première photographie de l'histoire, prise par l'inventeur français Nicéphore Niépce depuis sa maison.

Ensuite, en 1839, Hippolyte Bayard réussit à fixer des images directement sur papier. La même année, William Talbot développa le négatif sur papier d’argent. Une méthode ingénieuse permettant de reproduire la même image plusieurs fois. Les années suivantes, les inventeurs se succédèrent pour trouver d’autres méthodes et supports de fixation, développement et multiplication.

La première photo en couleurs : 1869

En 1869, Louis Ducos du Hauron fit la toute première photographie en couleurs. Pour cela, il décomposa l’image en trois couches de couleurs primaires (jaune, bleu et rouge), qu’il superposa. Et en 1906, les fameux frères Lumière proposèrent un procédé trichrome pour obtenir une photo couleur sur une seule plaque.

La photographie grand public : aujourd’hui

La photographie, d’abord réservée aux experts, s’est ensuite démocratisée auprès du public. Depuis, les innovations se poursuivent. La prise est de plus en plus rapide ; les appareils sont plus puissants et compacts ; les fonctions se multiplient et se perfectionnent.Un appareil photo réflex

La nouveauté la plus récente est évidemment l’apparition de la photo numérique, dans les années 1990. Les images ne sont plus imprimées sur une surface physique, mais directement digitalisées. Et depuis les années 2000, même les téléphones permettent de prendre des photos. Ces avancées facilitent aussi bien la prise des photos que leur retouche et leur partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.